Vous êtes ici : Accueil Pass Culture > Actualités > spectacles Corum Mtp Danse

Festival Montpellier Danse : Zoom sur les spectacles à l'Opéra Berlioz

Festival Montpellier Danse : Zoom sur les spectacles à l'Opéra Berlioz

24/05/2017

Montpellier :: Nimes :: Perpignan

Le Festival Montpellier Danse a lieu dans de nombreux théâtres et dans les espaces publics. Nous vous proposons un zoom sur 4 spectacles programmés à l'Opéra Berlioz qui signent 4 manières de revisiter la notion de ballet et la composition d'ensemble!
Places en vente à 5€ avec le Pass'Culture

Angelin Preljocaj
Les Pièces de New York
Vendredi 23 et samedi 24 juin à 20h
Opéra Berlioz / Le Corum*

Angelin Preljocaj est un chorégraphe français de renommée internationale, basé au Pavillon Noir à Aix-Provence. Moment fort de sa venue autour de 2 pièces créées pour le New York City Ballet, Preljocaj puise sa danse tant dans la technique classique que dans le monde contemporain.

"Spectral Evidence", créé en 2013, met en scène quatre couples sur des musiques de John Cage. Angelin Preljocaj est parti du procès des sorcières de Salem où la preuve spectrale condamna des femmes innocentes. Surtout, il offre avec cette pièce une approche singulière des concepts d'énergie, d'espace, de poids et de dynamique « un retour à l'essence même du mouvement ».
La Stravaganza associe aux charmes de Vivaldi des partitions américaines plus contemporaines comme un précipité de cultures. Le passé y dialogue avec le présent, le monde ancien avec le nouveau. La virtuosité s'accommode chez Angelin Preljocaj d'une réflexion sur ses contemporains. « La Stravaganza me renvoie à ma propre histoire, mon parcours. Créée il y a maintenant 20 ans c'est un peu comme si je retrouvais un enfant qui aurait grandi » résume son auteur.

http://www.montpellierdanse.com/spectacle/les-pieces-de-new-york-spectral-evidence-la-stravaganza


Ballet de Lyon & Lucinda Childs
DANCE
Mardi 27 juin à 20h
Opéra Berlioz / Le Corum*

Avec trente danseurs rompus à toutes les techniques et prêts à toutes les audaces, le Ballet de l'Opéra de Lyon est le tout premier ballet contemporain de France. Sous la houlette de Yorgos Loukos depuis 1991, la compagnie s'est constituée un répertoire de premier plan, qui fait appel aux plus grands chorégraphes internationaux, qu'il s'agisse des "post-modern" américains ?(Merce Cunningham, Trisha Brown...), des écrivains du mouvement (Jirí Kylián, William ?Forsythe, Anne Teresa De Keersmaeker, Emanuel Gat...) ainsi que les représentants de la "jeune danse française" (de Maguy Marin à Jérôme Bel).
Dans DANCE, l'espace est travaillé par une multiplicité de plans, chaque moment est un instantané et marque une écriture complice avec la musique de Philip Glass, pionnier de la musique répétitive. Le Ballet de Lyon en présente une véritable re-création, puisque Lucinda Childs a souhaité à cette occasion refaire avec les danseurs du Ballet de Lyon le film tourné en 1979 par Sol LeWitt.

Teaser de "Dance"
Dans les coulisses de "Dance"

Marie Chouinard
Soft virtuosity, still humid, on the edge
Samedi 1er juillet 20h
Opéra Berlioz / Le Corum*

Marie Chouinard c'est un peu une histoire de la danse (canadienne) à elle toute seule : de ses premiers solos dans les années 80 aux pièces de groupe actuelles, elle n'a cessé d'inventer un langage chorégraphique qui lui est propre. Virtuosité décalée, musicalité bondissante, hommage irrévérencieux, cette artiste a fait de sa tribu chorégraphique un monde à part. On danse beaucoup ici avec une rare intelligence. La marque des auteur(e)s à part entière. Pour Soft virtuosity, still humid, on the edge Marie Chouinard est partie de la marche. Point de départ, de rupture, de chute...et de renouveau.
« La marche, c'est une façon de se promener dans tous les possibles constate la chorégraphe. Pour cette pièce, j'ai effectivement demandé aux danseurs de marcher et j'ai amplifié leurs états d'âme car le corps se transforme en fonction de ses dispositions émotionnelles ou psychiques. Cela me permet d'expérimenter de nouvelles architectures du corps ». Le résultat est un précipité d'émotions mis en mouvement, de tableaux vivants comme découpés dans l'espace, de projections qui démultiplient l'action.

Teaser de Soft virtuosity, still humid, on the edge


Dutch National Ballet & Hans van Manen
Programme 1
Mardi 04 juillet à 20h
Programme 2
Mercredi 05 juillet à 20h
Opéra Berlioz / Le Corum*

Le Dutch National Ballet est le ballet de l'opéra national d'Amsterdam, dirigé par hans van Manen. Hans van Manen a réussi à amener le ballet moderne comme une combinaison du ballet classique à un large public. Ses ballets sont repris par plus de cinquante compagnies dans le monde.
Les ballets d'Hans van Manen ont en commun un dépouillement stylistique fait pour magnifier la danse. De même, et malgré un appétit vorace pour toutes les formes musicales, son instrument de prédilection reste le piano qu'il sait utiliser dans toutes ses dimensions lyriques et percussives avec un sens du rythme infaillible. Son autre particularité réside dans sa fascination pour le duo qui autorise toutes sortes de figures audacieuses à la pointe du déséquilibre. A l'occasion de ces deux programmes, cinq pièces courtes sont programmées.

Teaser du spectacle

*Esplanade Charles-de-Gaulle,
Tram 1, 2 & 4 Station Corum